Installateur détecteur de fumée sur Paris & Région Parisienne
Nous sommes le
   

Pourquoi un détecteur ?

Parce qu’il permet de détecter quasi immédiatement un départ d’incendie, une fuite de gaz ou bien de monoxyde de carbone. Il est donc indispensable pour vous protéger dans votre habitation.


Détecteur de fumée pour se protéger des risques d’incendie
Obligatoire dès le 8 mars 2015

 

Personne n’est à l’abri d’un incendie. Un incendie peut survenir en quelques minutes seulement à partir d’une simple négligence.

Un incendie devient très vite incontrôlable et s’accompagne souvent de conséquences dramatiques avec des pertes matérielles, mais surtout humaines.

Le feu est souvent dû à l’imprudence, la négligence ou l’ignorance, mais aussi à un simple concours de circonstance. Il n’arrive pas qu’aux autres ! Dans l’immense majorité des cas, les incendies se déclarant dans l’habitat individuel résultent de l’activité humaine, alors qu’un occupant est présent dans les lieux sans avoir été averti à temps d’une quelconque menace, notamment pendant le sommeil.

Or, ce ne sont pas les flammes qui tuent, mais les fumées toxiques dégagées par la combustion du bois, des tissus et, surtout, des plastiques, très présents dans nos maisons modernes ! Et, contrairement à une idée largement répandue, la nuit, la fumée ne vous réveillera pas ; elle vous asphyxiera sans vous en rendre compte. Près de 800 français en sont hélas victimes chaque année !

De même, le jour, un départ de feu peut-être maîtrisé si on intervient dans la minute qui suit son déclenchement. Faut-il pour cela être informé qu’un incendie vient de se déclarer ! C’est pour toutes ces raisons que l’installation d’un Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée (DAAF) homologué est recommandée et même imposée en France dès le 8 mars 2015 !

La présence de détecteurs de fumée (DAAF) divise par dix le risque de mortalité pour les nourrissons et jeunes enfants puisque les parents, alertés peuvent les évacuer avec eux. Les Daaf ont montré leur efficacité à l’étranger. Une étude comparative avec des pays étrangers comme le Royaume Uni, le Canada, la Finlande, les Pays Bas et les États-Unis, qui ont légiféré et rendu obligatoire l’installation de détecteurs d’incendie chez les particuliers, permet de réaliser que ces systèmes ont permis de faire chuter d’environ 50 % le nombre de décès.

 

 


Détecteur de gaz pour se protéger des explosions de gaz


Une fuite de gaz… et c’est l’explosion ! Cela ne pardonne donc pas !

Dans l’immense majorité des cas, les fuites de gaz se déclarant dans l’habitat individuel résultent de l’activité humaine, alors qu’un occupant est présent dans les lieux sans avoir été averti à temps d’une quelconque menace comme par exemple une légère fuite au niveau du cordon d’alimentation, ou l’extinction accidentelle de la flamme d’une gazinière, une chaudière murale défectueuse, etc…


Détecteur de CO pour se protéger du monoxyde de carbone


Le Monoxyde de Carbone (CO) est un gaz incoloreinodoreindécelable provoquant de très graves intoxications. Il pénètre directement dans le sang, via les globules rouges, et réduit la quantité d’oxygène en circulation dans le corps.

Une exposition prolongée, ne serait-ce qu’à de faibles émissions de CO, peut provoquer des lésions cérébrales permanentes et irréversibles.

Ce poison se forme lors d’une combustion incomplète d’un combustible fossile : moteur de voiture, chaudières fuel ou gaz, poêle à bois, réchaud au pétrole ou au gaz, mauvais tirage d’une cheminée, fumée de cigarette, etc…

Cela commence toujours pareil : maux de tête, vertiges, somnolence, état de faiblesse, nausées, vomissements et, dans les cas les plus graves, faiblesse du pouls, coma, alimentation insuffisante du cerveau en oxygène et arrêt respiratoire. Une très forte concentration de CO, qui, nous le rappelons, ne se sent pas et ne se voit pas, peut tuer en moins de 2 minutes !

Comment s’en protéger :

  • Faites installer et vérifier régulièrement  tous vos appareils sources de CO par un spécialiste.
  • Ne jamais obstruer les ouvertures d’aération haute et basse ainsi que les conduits d’évacuation des fumées.
  • Si une flamme alimentée en gaz est JAUNE et non bleue, voyez-y le signe d’une combustion anormale et de possibles émanations de Monoxyde de Carbone.
  • Pensez à vous équiper de détecteurs de monoxyde de carbone (CO).

 

Lutte incendie | Détection incendie | Tenues de pompiers | Désenfumage et porte coupe-feu | Eclairage de sécurité | Plans | Formations | Sécurité intrusion

© arp-securite.com - Droits Réservés | ARPS - Agence Régionale Protection et Sécurité | Crédits